Association La Bourguette-autisme
Nos aubergesNos produitsNos prestationsEvénements

4 enfants de l’IME de La Bourguette à l’école publique de La Tour d’Aigues

Depuis janvier 2014, quatre enfants de l’IME   sont accompagnés deux demi-journées par semaine, par leurs deux éducatrices scolaires spécialisées, à l’école publique élémentaire de La Tour d’Aigues.

Cette classe délocalisée permet aux élèves de l’école de rencontrer des jeunes, différents, vivant dans le même village qu’eux.

Ils ont ainsi l’opportunité d’avoir des moments d’échange dans la cour de récréation (jeux de ballon, goûter, rondes …) ou de partage d’activités dans les classes tels que bibliothèque, musique avec une classe de CE2, plantations concernant un projet dénommé « marché de printemps » avec deux classes de CE1 et CM1, sorties à vélo avec les CM1.

Pour les enfants de l’IME  , la classe délocalisée c’est la possibilité d’être en contact avec des enfants ordinaires qui jouent et leur proposent de partager leurs jeux.

La construction de la relation demande beaucoup de temps avant que les uns et les autres, élèves de l’école et enfants de l’IME  , se repèrent, s’acceptent et osent échanger.

D’autre part cet accompagnement, en milieu scolaire, a pu se réaliser car la classe d’adaptation est mise à disposition de l’IME   lorsque l’enseignante, qui l’occupe habituellement, enseigne dans un autre établissement.

Les apprentissages proposés aux quatre enfants sont identiques à ceux qui leur sont proposés dans les classes de l’IME  . Lorsqu’ils sont à l’école de La Tour d’Aigues c’est l’insertion dans le milieu ordinaire qui prévaut.

Celle-ci crée des contraintes nouvelles pour les enfants avec autisme : respect du silence, des temps de récréation, des règles sociales de l’école et du vivre ensemble.

Les enfants de l’IME   accompagnés montrent de réels progrès sur le plan de l’entrée en relation et de la communication et il s’avère éminemment souhaitable qu’ils puissent poursuivre cette expérience.

De leur côté, certains élèves de l’école ont dépassé leurs craintes et leurs appréhensions. Ils ont commencé la relation par une phase d’observation avant de venir se confronter à ces enfants différents qu’ils nommaient « les handicapés », au début, et qu’ils prénomment maintenant.

L’accueil à l’IME   des élèves de l’école et de leur enseignant a permis de dépasser, définitivement, la phase d’interrogation et d’inquiétude initiale.

Si les inclusions, dans des classes de l’école, pour des projets spécifiques ont été difficiles à envisager, dans les premiers temps, elles se sont mises en place petit à petit et permettent aux élèves de l’école et à ceux de l’IME   de partager des activités.


29 avril 2015
Partagez cette page sur les réseaux sociaux :
Aidez l'association La Bourguette
© 2010-2017. Association La Bourguette-autisme.
Conception : www.onabeaudire.fr