Association La Bourguette-autisme
Nos aubergesNos produitsNos prestationsEvénements

Le SAT du Grand Réal

Ouvert depuis août 2002, le Service d’accompagnement Thérapeutique (SAT) du Grand Réal concerne toutes les personnes accueillies sur l’ESAT   et les foyers du Grand Réal, plus particulièrement les personnes vieillissantes et les personnes avec des problématiques médicales ou psychiatriques plus importantes.

Principe d’accompagnement

Ses objectifs initiaux, sont d’améliorer les soins aux personnes handicapées, à assurer la continuité de ces soins, à garantir un accompagnement relationnel aussi bien dans tous les registres médicaux et psychiatriques que dans ceux de l’intégration ou du maintien à la vie sociale.

En complément du projet institutionnel, le S.A.T. permet une évaluation et une personnalisation des situations individuelles. Les pathologies médicales, accrues par le vieillissement d’une partie de la population accueillie en prise en charge de très longue durée, justifient toujours mais encore plus des conditions de diagnostic, de traitement et de suivis personnalisés et spécifiques qui seraient inorganisables sans la structure S.A.T.

Malgré l’aggravation de certaines pathologies psychiatriques compliquées des pathologies médicales et lors de périodes de crise, le S.A.T. garantit par son accompagnement le maintien des personnes concernées au sein de l’institution.

Il contribue à la permanence de l’aspect intégratif du projet, du lien social, en évitant le recours aux hospitalisations médicales longues ou psychiatriques, dont nous savons qu’elles provoquent chez les personnes autistes le plus souvent des pertes tragiques et parfois irrémédiables des repères subjectifs institutionnels et sociaux.

Il est ainsi exceptionnel que l’insertion professionnelle et sociale structurée par les prises en charges des dispositifs E.S.A.T et Foyer soit rompue.

Description

Constitué d’une équipe pluridisciplinaire avec 1 ETP d’infirmière, 1⁄2 ETP de psychologue, 2 ETP d’AMP, un médecin psychiatre qui y consacre une partie de son temps institutionnel, le S.A.T. déploie ses activités et interventions dans les domaines des traitements médicaux et psychiatriques, des soins infirmiers, des accompagnements personnalisés et adaptés aux situations de décompensation, de maladie et de crises, du recueil des informations et de la formation des personnels.

Activités

Dans le cadre du SAT, un atelier encadré par un AMP a pour spécificité l’accueil des personnes les plus en difficulté, en crise, ou dont l’état nécessite une prise en charge particulière. Cet atelier fonctionne donc différemment des autres ateliers de l’ESAT  . Les exigences de la production ne sont pas aussi importantes : c’est la relation et la permanence des liens avec les temps de travail qui sont privilégiés et c’est aussi un temps pour se ressourcer.

Pour éviter toute rupture avec le travail, l’atelier dit "SAT" permet aux personnes qu’il accueille d’avoir aussi des temps extérieurs à l’atelier, les invitant à sortir du travail pour mieux y revenir. Le rythme est également moins soutenu, la demande moins pressante, ce qui leur permet de rester en contact plus facilement avec les exigences du travail.

Cet atelier a pour objectif de parvenir à maintenir les activités et les apprentissages professionnels pendant les périodes de crise et favoriser un retour plus rapide sur l’atelier d’origine.

Grâce à une équipe réduite et une activité moindre, l’AMP dispose de meilleures conditions pour adapter le travail et les techniques d’apprentissage aux personnes qu’il accompagne pendant un temps.

Le second AMP du SAT a pour mission de rechercher (après réflexion et décision prise en réunion d’équipe), puis d’organiser, planifier et encadrer des activités de loisirs, de socialisation, de perfectionnement à l’emploi d’outils utilisés lors de certaines activités professionnelles. Il s’agit dans ce cas d’une véritable formation professionnelle adaptée aux handicaps des personnes accueillies sur l’ESAT  .

L’infirmière est la personne référente qui permet de garantir le suivi pour les affections de la vie courante, les soins médicaux et les urgences. Elle a également un rôle de prévention et de surveillance auprès des personnes accueillies, ainsi qu’un rôle d’information auprès des éducateurs.


Responsable : Médecin Psychiatre, Docteur Armand Paillet.



22 février 2011
Partagez cette page sur les réseaux sociaux :
J'aide les rameurs du DEFI 2017 à remplir leur mission solidaire :
J'achète des coups de rame !
Aidez l'association La Bourguette
© 2010-2017. Association La Bourguette-autisme.
Conception : www.onabeaudire.fr